J’ai toujours rêvé de te raconter mon Garorock 2015 !

Retour sur l’édition 2015 de Garorock à Marmande, vue par une potiche! Mon top 7 de ce festival 100% rock (et plus) dans le Lot et Garonne…

Une potiche à Garorock 2015: verdict ???

iphone5juillet2015 1095

Comme je te l’expliquais il ya une dizaine de jours, le week-end dernier, je suis allée pour la première fois à Garorock, à Marmande. Ce, pour 10 raisons que je t’exposais dans cet article !
Une semaine s’est écoulée depuis ce festoche, le temps que je « redescende », que je Biafine mes coups de soleil et cesse de faire des pogos dans la rue avec mamie qui ramène ses courses et le p’tit couple qui promène son chien dans ma rue (les gens me regardaient bizarrement…) : alors, une potiche à Garorock, ça a donné quoi ?

aff-garo19

Mon verdict :

c’était juste de la put… de fucking kiffance de sa grand-mèèèèèèèère !

Enfin, pour être moins grossière et plus claire : c’était génial !
Et comme je sais qu’avec la chaleur tu es beaucoup trop feignant pour décrypter mes habituels articles de 10km (oui c’est bon, ne nie pas petit internaute amateur de vidéos de Lolcats, parfois tu n’as pas envie que je débatte pendant des heures hein, on commence à être intimes toi et moi et on se connait bien 😉 ) , je vais t’expliquer cela à travers 7 points essentiels qui résument mon Garorock 2015. Car il y a 7 Merveilles du Monde, 7 nains, et que toi et moi on est unis comme les 7 doigts de la main <3

Garorock 2015 : GIVE ME 7 DUUUUUDE !
Top 7 de la kiffance à Marmande

©PassionAquitaine

©PassionAquitaine: La #TeamBlogueurs: Lili à Bordeaux, Wine’s Up, La Collection des Curieuses, Papo et Passion Aquitaine!

*****

1) Garorock 2015 m’a permis de découvrir de super groupes !

En musique, c’est comme avec les mecs : j’ai des goûts super éclectiques, faut juste que ce soit pas trop feignant niveau paroles et rythme, et que ça me touche (tu l’as ? hein ? dis ? dis ?).

Je n’ai fais que le samedi et le dimanche, je suis donc probablement passée à côté d’autres groupes le vendredi (et je t’invite à m’en parler si tu y étais), mais sur ces deux jours, voici mes 3 coups de cœur « découverte » si je dois faire un choix :

Fakear : l’electro qui fait voyager.

Merci Matthieu pour la découverte. Déjà en boucle dans mes oreilles, je suis super fan ! Comme quoi, moi qui ne me croyais pas fan d’electro…

The Dedicated Nothing : fun et local !

C’est frais, c’est léger, ça vient de Biarritz et ça sent bon le surf.

ALT-J : à la fois moderne et mélancoliquement vintage (ouais, j’sais, c’est bizarre comme description)

Pas forcément le plus adapté à un festival et un concert en live (j’ai trouvé ça un poil mou sur place, quand tu sors de plusieurs heures de danse effrénée), mais ça fait partie des groupes que je ne connaissais pas et que je prends plaisir à réécouter depuis ! Merci Mélie, t’avais raison ça déchire 😉

(celle là tu la connais probablement)

J’ai également ouï dire que Popof était pas mal…

*****

2) A Garorock 2015, j’ai retrouvé mes 20 ans…

La Collection des Curieuses et Papo

©CollectionDesCurieuses.fr

Pourquoi ? Mais tout simplement parce que…MASSILIA SOUND SYSTEM !!!!!
Un de mes concerts préférés pendant ces 2 jours sur la plaine de la Filhole. Bordayl mais que c’était bon, l’ambiance était juste énorme. Seul bémol : contrairement à nos potes males, on n’a pas réussi à se glisser devant la scène pour déguster le pastaga généreusement distribué par la team, on était un peu jalouses avec les copines, mais nos déhanchements n’en furent que plus acharnés 😉

(j’ai trouvé cette vidéo prise sur place sur le youtube de « Jean Hiriart », qui en a publié plein d’autres, je le connais pas mais merci à lui pour ces chouettes souvenirs!!!)

Mon autre bémol : je suis partie trop tôt et j’ai loupé Archive sniiiif !

3) Garorock 2015 : Des coups de cœur confirmés avec Brigitte et Chinese man

J’avais un peu peur que Brigitte ne soit pas un groupe adapté à un festival comme Garorock. Que nenni : elles nous ont fait hurler, chanter, danser, et j’ai même versé ma p’tite larme au moment où elles ont entonné « j’veux un enfant ». Merci les filles, vous faites un putain de bien à nos cœurs de nanas un peu en marge et un peu barges <3 Un groupe que j’aime encore plus après les avoir vues en live !

Mais mon concert coup de cœur pendant ce Garorock 2015, ce fut incontestablement Chinese Man. Mon adhésion était déjà toute acquise, j’adore ce groupe, mais en live c’était juste du bonheur. Imagine : tu croques dans une putain de tartine de Nutella après 2 mois de régime sec, pendant qu’un mec te masse les pieds avec des huiles essentielles et que des dizaines de beaux mecs font la queue pour te déclamer des poèmes et des odes à ta beauté. Tu imagines le sentiment de plénitude et de jouissance qui doit être le tien à ce moment là ? Bah c’est à peu de choses près ce que j’ai ressenti face à la scène ! (#toujoursPlusExcessive)

Tiens, prends çaaaaa:

Et çaaaaa (super connue cette reprise, et tellement kiffante):

Mention spéciale pour The DØ : là par contre je n’étais pas super fan à la base, mais en concert j’ai redécouvert le groupe et j’ai aimé ! Comme quoi, le live, ça change tout !

*****

4) Garorock 2015 : Une ambiance positive et super saine !

Alors des festoches, j’en ai fait pas mal quand j’avais 20 ans. Epoque où je ne lavais pas la minette 2 fois par jour au saforelle, où je n’avais pas peur des chiens et où je portais des bagguys 6 tailles au dessus (bon j’étais roots quoi…).

Ça fait quelques années que mamie potiche s’est rangée des camions (cette expression ringarde te permettra de comprendre que j’ai passé le cap de la trentaine), et j’avais peur que mon côté désormais précieux vive mal l’immersion dans un groupe de 80000 personnes déchaînées voir sauvages.

iphone5juillet2015 1087

Sur la plaine de la filhole, les festivaliers étaient gais, positifs, conviviaux, bienveillants, bref, loin de certains clichés que l’on peut avoir sur les festoches. Je n’ai croisé aucune viande saoule délirante, ni bagarres, ni mauvais esprit. Les gens se parlaient, étaient ouverts, ne se marchaient pas dessus dans la queue en attendant qu’on leur serve une bière, à aucun moment je ne me suis sentie mal à l’aise dans ce bain de foule malgré mon âge un peu au dessus de la moyenne générale (oui, en gros, il y’avait surtout du 20-25 ans, mais tu sais quoi ? Une si belle jeunesse, toute cool et toute festive mais responsable, ça rend optimiste pour l’avenir 🙂 ).

*****

5) Garorock 2015 : Une organisation au top !

Gérer une foule de 80 000 personnes, dont la plupart va dormir sur place et picoler, ce ne doit pas être une mince affaire. Alors chapeau bas aux orgas, car je n’ai relevé aucun couac !

iphone5juillet2015 1054

Toilettes nettoyées régulièrement, points d’eau et animations dans le camping (qui avaient pour but d’occuper les festivaliers avant les concerts qui reprenaient à 17h, comme nous l’a expliqué l’office de tourisme de Val de Garonne), peu de queue malgré un système de badges (donc des gens qui ne s’impatientent pas sous la chaleur), un espace aménagé de façon à ne pas tous être entassés les uns sur les autres (pour certains concerts, nous avons préféré ne pas être trop collés à la foule, car avec la chaleur il fallait des temps de « pause », et c’était tout à fait possible !), des stands de bouffe et de dégustation variés, un espace pour les enfants (le GaroKids, qui permettait aux enfants d’être pris en charge par une équipe super sympa qui leur faisait faire diverses activités créatives), bref félicitation à toute l’équipe qui a géré l’orga, car franchement, c’était niquel !



iphone5juillet2015 1083

Mention spéciale pour les pompiers de Marmande, probablement alerté de ma présence et donc d’un sérieux feu au cul à éteindre, qui ont rafraîchi la foule en dégainant leur lance (sans aucun jeu de mots hein ^^), on a trouvé ça génial et tellement représentatif de l’ambiance bon enfant de tout le festival !

iphone5juillet2015 1079
Bon, il parait que le vendredi, le système de badges a un poil merdé, mais tout a vite été rétabli, et rien n’en est paru le lendemain, personne ne semblait énervé, comme quoi même les débuts de crise ont été remarquablement gérés ! BRAVO <3

*****

6) Garorock 2015 : Un accueil top dans le doux Lot-et-Garonne !

Je l’avais prédis dans mon précédent article : le Lot et Garonne est sacrément accueillant ! Je connaissais la réputation de gastronomes de ses habitants, je savais qu’on y trouvait d’excellents produits du terroir, et j’avais d’avance une image positive des marmandais, que j’imaginais très sympas et joviaux. Verdict ? Comme toujours, j’avais raison (partons toujours de ce principe, ça nous permettra de gagner du temps à l’avenir 😉 ).

Nous avons été accueillis, moi et mes potes blogueurs qui avaient aussi fait le déplacement, après 1 heure de route champêtre et ensoleillée depuis Bordeaux, par le président, le directeur et la génialissime Marion de l’Office de Tourisme Val de Garonne, à Marmande. Parce que pousser la porte d’un office de tourisme devrait toujours être le premier réflexe quand on visite pour la première fois une région 🙂

Leur établissement est juste magnifique, les équipes sont adorables et promulguent des conseils aux petits oignons, pendant que tout est prévu niveau équipements pour que les enfants des parents en visite soit intelligemment occupés (jeux, ateliers des senteurs, etc). Une petite cour intérieure, avec sa fontaine toute mimi s’il vous plait, permet de se poser tranquillou, l’occasion pour nous de reprendre des forces avant d’affronter la foule de la pleine de la Filhole.

unnamed

Mais aussi l’occasion –et nous avons été fort chanceux- de tester un tout nouveau concept, inédit et génial, mis en place par les équipes de l’office marmandais : la table d’hôtes à l’office, ou quand les conseillers en séjour partagent un déjeuner avec les touristes pour les accueillir dans le Lot et Garonne ! Une top idée, qui nous a permis de discuter de la région le temps d’un délicieux repas autour des spécialités gastronomiques (tomate, pâté, fraise, miaaaam) et viticoles locales. Je vous en reparle très vite car j’ai eu un gros coup de cœur pour cette initiative ! Ce concept sera proposé aux touristes tous les jeudis midi de juillet et août !

iphone5juillet2015 1066

Avec ma copine de préciosité, tandis que mes potes un peu plus roots avaient choisi de dormir au camping, nous avions choisi de passer la nuit du samedi soir dans un gite. Là encore, nous avons été reçues par une habitante du secteur suuuuper gentille, dans un lieu irrésistiblement bucolique, aux abords du canal, tout le long du trajet nous n’avions qu’une envie : poser la voiture et nous balader à vélo, et le dimanche matin, nous nous sommes réveillées comme des princesses Disney face à un troupeau de vaches et des poules. Tout cela m’a sincèrement donné envie de revenir très vite faire du tourisme vert dans ce charmant coin aquitain.

*****

7) Tout simplement : Garorock 2015, une parenthèse enchantée !

J’ai vécu ces deux jours à Garorock comme une bulle, une parenthèse entre des dizaines de milliers de personne qui se coupent du monde le temps d’un week-end pour le retrouver, ce foutu monde, le vrai. Pour s’unir sous la même palme de la fête, portés par l’amour de la musique, la joie de se retrouver tous ensemble à kiffer, l’envie de s’amuser, s’éclater, prendre du plaisir, sans jugement aucun, en laissant chez nous nos soucis, nos angoisses suscitées par un quotidien pas toujours tout rose. Il y avait tous les profils, mais je ne me suis sentie différente de personne.

5
Un festival de musique, c’est en quelque sorte une catharsis. Se rappeler des valeurs humaines essentielles. Exorciser nos peurs. Sortir de ce carcan oppressant que peut être la routine. Ôter le masque et enlever ce costume trop serré qu’on est parfois contraints de porter, entre le boulot, la famille, les papiers à remplir à temps, les conventions. Ce n’est pas pour rien si nos vêtements étaient courts, sales, si la transpiration dégoulinait sur nos corps sans même que cela ne nous gène ni ne nous écœure chez les autres. Si les peintures corporelles étaient de mise. Si dimanche soir nous n’avions plus de voix. Garorock, dans une ambiance bonne enfant, est arrivée au bon moment pour moi, après une semaine difficile d’un point de vue personnel (tu me connais, je ne vais pas m’étendre sur ça…). Alors on est arrivés, après avoir « tout laissé » à Bordeaux, on s’est lâchés, on avait l’impression d’être différents de la vie de tous les jours et pourtant, dieu sait à quel point dans ces moments là on est vraiment nous-mêmes. Un peu comme le carnaval avait un rôle social expiatoire au Moyen Age, un peu comme les fêtes païennes permettaient d’exalter des sentiments refoulés le reste du temps pour éviter certaines violences, un événement de ce genre nous permet, de temps en temps, de nous rappeler qu’on est humain, et nous aide à le rester. Pour cela, je remercie tous ceux qui ont contribuer à faire de ce Garorock un putain de moment partagé entre êtres simplement et résolument humains.

iphone5juillet2015 1085

*****

La conclusion ?

avatar-fb

Le bilan de cette édition 2015 est ultra positif : côté festivaliers, mais aussi côté organisateurs, puisque cette année Garorock a battu tous les records : plus de 80 000 festivaliers, et des concerts qui se sont joués pour la première fois à guichets fermés !
L’an prochain, Garorock fêtera ses 20 ans, du 1er au 3 juillet 2016. J’ai d’ors et déjà pris l’engagement de souffler les 20 bougies. Je ne peux que t’inviter à te joindre à nous l’an prochain, et en attendant, à te rendre dans ce superbe et accueillant Lot et Garonne, qui à force d’atours a fini par choper mon cœur… J’y retournerai, plus longuement, plus tranquillement…mais ça, je t’en parlerai un peu plus tard ! Tu me connais, j’aime bien te faire languir 😉

Remerciements :

Je remercie de tout mon cœur toute l’équipe de l’office de tourisme de Val de Garonne, en particulier la sympathique et jolie Marion, pour l’accueil extraordinaire qu’ils nous ont réservés, à moi et mes potes blogueurs.

B

Pour nous avoir fait visiter leur office, nous avoir invités à découvrir leur table d’hôtes, nous avoir accompagnés sur place. Vous êtes géniaux et on n’oubliera pas de si tôt ces bons moments vécus grâce à vous ! Et un merci tout spécial pour le pass offert suite à ma photo gagnante pour le concours « Rock Attitude » de l’an passé !
Pour rappel, le concours « exprimez votre rock attitude » continue jusqu’au 31 juillet les amis 😉

Affiche Exprimez Votre Rock Attitude

Je remercie également les équipes de Garorock, qui nous ont généreusement accueillis avec les potos, et qui ont tout fait pour assurer 3 jours de fête sans un seul accroc!

iphone5juillet2015 1095