J’ai toujours rêvé qu’une nana m’accompagne jusqu’à mon lit…

« Enfin, il arriva à la tour et poussa la porte de la petite chambre où dormait la Belle.

Elle était là, si jolie qu’il ne put en détourner le regard. Il se pencha sur elle et lui donna un baiser. Alors, la Belle au bois dormant s’éveilla, ouvrit les yeux et le regarda en souriant. »

 

la-belle-au-bois-dormant

Aaaaaah, comme c’est beau…comme c’est meugnoooooon…comme c’est…FAAAAAKE !

Oui, elle est bien mignonne Aurore, mais dans la vie, rares sont les matins où ton mec vient te réveiller d’un baiser qui sent la fleur, tandis que Bambi et Pan-Pan le lapin tapissent ta chambre de jonquilles pour que les pas te menant à ton bol de Chocapic te soient plus doux…

Non, les réveils, la plupart du temps, ça ressemble plutôt à :

« drrriiiiiiiing !!!! »

« Put…. De réveil à la c.. Éteins moi çaaaaaaa bordel de mer… ! »

« Non chéri, t’es mignon, mais pas de bisou, tu pues d’la gueule » (imaginez donc Aurore après 100 ans de sommeil…euuuuurk…)

« T’as fini le café ???? T’es sérieuuuuux ???? T’as fini le cafééééééé ????? Tu vois le lisseur que j’ai dans la main là, tu sais où il va finir si tu me donnes pas ton mug ??? »

[youtube width= »600″ height= »365″ video_id= »XRRC-RXWqq8″]

Enfin bref, tout romantique que l’on soit, après plusieurs années de vie commune, encore plus quand on est seul, nos réveils ressemblent assez peu à ceux des contes de fée. Boh, après tout, ça n’est pas plus mal : perso vu le temps que je mets à me préparer le matin, un tel cérémonial me ferait perdre trop de temps.

Et puis il y’a des jours où vous souhaiteriez simplement dormir, ne pas être réveillée. Qui nous dit qu’Aurore n’était pas en train de faire un putain de rêve, brisé soudainement par le Prince ? Dormir, c’est tellement bon… Loin des tracas du boulot, des prises de bec, des factures à payer, le sommeil peut s’avérer être un précieux refuge qu’il faut préserver avec grands soins. Par exemple, j’ai appris au gré de mes vagabondages sur la toile, ces soirs où je ne trouvais justement pas le sommeil, que les gens qui dorment beaucoup sont : plus intelligents, vivent plus longtemps, ou encore perdent plus facilement du poids.

N’étant pas forcément une grosse dormeuse par nature, j’avais cependant la fâcheuse tendance à penser que la vie est trop courte pour se coucher tôt, et que cette histoire de 7h de sommeil, c’était pour les vieux, ou du moins les gens trop sages. Jusqu’au jour où, les tracas à diluer dans de doux rêves érotico-romantiques étant devenus trop grands, je l’ai justement perdu, ce sommeil. Le début d’un engrenage qui m’a fait prendre conscience de son importance. Première semaine, j’étais devenue irascible, puis au fil des jours moins performante au travail, mon organisme finissait par s’affaiblir et j’ai choppé une gastro et une grosse crève combinées, bref ça commençait à plus trop le faire chez Mlle Potiche…

Les causes de ces insomnies passagères n’étant à priori pas médicales, j’ai tout essayé pour que Morphée m’ouvre à nouveau ses bras, me refusant de commencer à mon âge à prendre des pilules pour m’assommer. Sans succès. J’ai découvert le rayon tisane et ses couleurs alléchantes, mais à part me lever tous les quarts d’heure pour faire pipi, pas moyen de fermer l’œil. J’ai tenté de compter les moutons mais les maths ça n’a jamais été mon truc. Je me suis remémoré d’anciens cours de Yoga, mais les exercices de respiration avec le ventre  finissaient par me donner des gaz (oooooooh ça va les mecs hein, va falloir l’accepter : les filles aussi ça pète!). Des parties de sexe ? Bah je te l’ai dis, j’étais devenue irascible, ce qui n’incitait pas le sexe opposé à faire escale dans ma couche…

Rien à faire, j’avais bel et bien perdu ce foutu sommeil.

C’est alors qu’une amie m’a convaincue de laisser mon sort entre ses mains.

Hmmmm, je te vois venir petit internaute coquinou : qu’est ce qu’une nana peut bien proposer à une autre nana pour la relaxer ? Rien de saaaaale, je te rassure (ou te déçois…selon tes attentes).

Cette amie, c’est Isabelle, une ancienne collègue de boulot qui s’est reconvertie par passion dans la réflexologie plantaire. Cela faisait plusieurs mois que, ne me voyant pas en grande forme, elle me tannait pour que je teste cette pratique, et bien que n’ayant entendu que de vifs éloges sur ses dons par mes amis à qui elle avait déjà prodigué des soins, je n’avais jamais osé sauter le pas. Non pas par manque de confiance en elle, non plus car je n’y croyais pas. Mais tout simplement, parce que je suis une fille très pudique et pas tactile pour un sou, et que pour moi, le tripotage de petons et toute autre partie du corps relève de l’intime. Oui, j’ai l’air un peu chagasse comme ça, mais rien que de me faire laver les cheveux par quelqu’un d’autre chez le coiffeur, bah ça me gène figure toi 🙁

Fatiguée et à bout de nerf, j’ai ravalé mes inhibitions et me suis rendue à son cabinet, vierge de toute connaissance quant à cette discipline.

 

 Toi non plus ça te parle pas la réflexo? Je vais t’expliquer…

isa1

©D.Remazeilles

La réflexologie, contrairement aux idées reçues, ce n’est pas que du « papouillage » ou massage des pieds. Tout est basé sur l’énergie du corps, et ses facultés d’auto-guérison. Une vraie discipline quoi. Selon la médecine chinoise, les pieds contiendraient une représentation miniaturisée du corps humain dont chaque terminaison nerveuse, appelée aussi zone réflexe, correspondrait à un organe ou une partie de l’organisme. Ça me fout un peu la frousse quand je pense à quel point je néglige cette partie de mon corps, la plupart du temps comprimée dans des escarpins inconfortables !!!!

Isabelle exerce aujourd’hui la réflexologie plantaire, et est en plein apprentissage de la réflexologie faciale.

Cette technique de digito-pression remonte à des temps très anciens, et suit une théorie selon laquelle les organes les glandes et différents muscles du corps sont donc liés à des points identifiables au niveau des pieds, mais aussi des mains ou encore des oreilles. L’objectif est de rétablir « l’homéostasie », c’est-à-dire l’équilibre interne entre tous les organes, et l’élimination des toxines.  Ce qui est intéressant, c’est que si cette discipline constitue l’un des plus vieux pans de la médecine traditionnelle chinoise, c’est une pratique qui est en constante évolution, et donc résolument moderne. Si tu veux en savoir plus (car il y’a différents courants, différentes théories, etc, je vais pas tout te détailler), tu peux aller faire un tour ICI.

 

La séance, ça se passe comment ?

C’est là que je vais te faire entrer dans mon intimité, petit coquinou… Tout d’abord, j’ai du me déshabiller, tout comme Isabelle qui est complètement nue sous sa blouse, et ensuite elle a fait couler de la boue sur le sol et…. OH WAAAAAAIT !!!! Bah noooon, j’décooooooonne, rooooooh, t’as cru quoi ???? (je laisse toutefois planer le doute, si cela peut amener des clients à Isa après tout…).

Non, tout cela est très sérieux. Quand tu arrives dans le cabinet d’Isabelle, tout est fait pour que tu te détendes : musique apaisante, huiles essentielles, et surtout, SURTOUT, le silence. Même elle, elle parle tout doucement et se montre d’un calme olympien. A peine t’allonges-tu sur la table que la zen attitude t’a déjà envahi.

isa3

S’en suit une longue séance que je ne vais pas te décrire en détails, car primo c’est son savoir faire, et secundo le but est que toi aussi tu ailles découvrir cela. Une première chose m’a permis de comprendre que la pratique de la réflexologie était une vraie discipline à but thérapeutique et non un simple art du massage de pieds : simplement en passant le pouce sur certains parties de mon pied, Isa a réussi à deviner que j’avais mes règles, que j’avais des problèmes rénaux, et que j’étais particulièrement angoissée, ce qui concentrait une douleur assez vive au niveau du bas de mon ventre. En arrivant, elle m’a posé une série de questions (afin d’adapter la séance, c’est un passage obligatoire), je lui avais juste parlé de mes problèmes d’insomnie…. Les trois autres choses étaient vraies… Dingue !!!! Sur le moment, ça m’a limite fait flipper…c’est diablerie !!!

 

Certes la séance a été très agréable (ça détend vraiment), bien que certains points de pression du pied se révélèrent douloureux (notamment ceux reliés à l’hypophyse) mais je n’ai toutefois pas ressenti de résultats notoires à prime abord. Je m’attendais naïvement à ce que mes problèmes soient débloqués à la minute. Bon, j’étais engourdie et détendue, mais rien de plus. Isabelle m’a alors sourit et m’a conseillé de rentrer immédiatement chez moi, et de SURTOUT ne rien faire, me poser sur mon canapé et attendre.

J’ai suivi ses recommandations et comment te dire…à peine rentrée chez moi, je me suis ENFIN endormie comme une vieille loque sur mon sofa (il était 15h…), ne me suis réveillée qu’à 20h, j’ai mangé un bout, et je me suis à nouveau endormie jusqu’au lendemain matin !!!!! Mes insomnies envolées, j’ai du rattraper plusieurs jours de sommeil d’un coup !!!! Sans un  cauchemar, sans rien… J’ai juste trouvé ça incroyable…

Bref, j’ai testé et j’ai approuvé ! Si la réflexologie ne se substitue pas à la médecine traditionnelle, elle n’est toutefois absolument pas rejetée par les docteurs ou scientifiques, de plus en plus considérée par ces derniers comme un complément non négligeable dans la gestion des effets secondaires liés à certaines pathologies. Pas de concurrence donc. Par exemple, certains psychologues recommandent à des patients atteins de troubles obsessionnels compulsifs ou bien sujets à des crises d’angoisse des séances de ce type.

image

La réflexologie peut aussi être complémentaire de la médecine traditionnelle dans l’accompagnement des traitements contre le cancer (attention, cela ne se substitue pas ni ne guérit le cancer, que l’on soit bien clairs) : gestion du stress et de l’angoisse, réactions secondaires liées aux traitements, etc. De même que de nombreuses études scientifiques ont prouvé que des malades mieux dans leur peau, plus détendus, moins angoissés, avaient de plus grandes chances de lutter contre cette maladie. Je t’invite par exemple à découvrir les travaux menés à l’Institut Bergonié à Bordeaux, sur l’accompagnement des malades du cancer par des thérapies alternatives dites non conventionnelles (cela va de la réflexologie à l’art-thérapie, mais peut aussi concerner des cours de cuisine, ou même des séances de rire collectif. Tout cela est passionnant). Mais attention, Isabelle insiste bien sur cela : en aucun cas ces pratiques, bien que reposant sur un véritable savoir-faire, ne doivent se substituer à la médecine traditionnelle et à la prise de médicaments (je ne suis certainement pas en train de te dire qu’Isa peut guérir le cancer, elle peut juste soulager les patients en cours de traitement et les aider à mieux supporter psychologiquement cette épreuve, ce qui peut rendre in fine le chemin vers la guérison plus court ou plus supportable) , et le dialogue entre le médecin traitant, le patient et le praticien alternatif (réflexologue ou autre) doit être optimal et permanent. Isa a d’ailleurs, entre autres projets, celui de travailler avec un collectif de praticiens, traditionnels ou alternatifs, à la création d’un pôle autour de la grossesse et de la maternité.

Si mon problème à moi était bien mineur par rapport à ce type de pathologies, je peux vous assurer que de retrouver le sommeil après des semaines d’insomnies ça n’est pas rien. Cette séance m’a également donné envie de creuser le sujet, et de rencontrer d’autres gens qui à leur manière permettent au monde d’être un peu meilleur, en accompagnant les autres à mieux supporter les épreuves que la vie nous impose… Et figure toi que des rencontres de ce type j’en ai fait pleins d’autres depuis, mais ça, on en parlera plus tard 😉

C’est d’ailleurs un peu ça qui a conduit Isabelle vers cette pratique. Car avant d’être réflexologue, elle était tout comme moi attachée de presse. Un revirement à 180 degrés, né d’une véritable révélation, un soir où devant sa TV elle est tombée sur un témoignage qui fut comme un déclic pour elle. Une envie de soigner les autres, une prise de conscience  qui l’a menée à reprendre ses études du jour au lendemain malgré une vie familiale et professionnelle bien installées (bah oui, tu croyais quoi, la réflexologie c’est une vraie discipline nécessitant un long apprentissage, on ne s’improvise pas praticien, et c’est plutôt rassurant).

Vous savez quoi les filles? J’admire Isabelle pour cela, mais je suis convaincue que nous sommes toutes des héroïnes ordinaires en puissance, le plus dur est parfois de trouver quelle est notre place, celle où nous serions le plus utile à autrui. Quel que soit notre degré d’altruisme, nous avons toutes besoin d’apporter notre petite pierre, aussi minime soit-elle, au monde qui nous entoure, pour ne pas le laisser exactement dans l’état dans lequel nous l’avions trouvé, le jour où nous partirons. Cette place à trouver, c’est la clé de notre épanouissement, autant que de celui des autres.

Après une heure à confier mes pieds à Isabelle, je pense qu’elle, elle a trouvé cette place. Et ce n’est pas parce qu’elle mon amie si aujourd’hui je vous parle d’elle, mais bel et bien parce que je pense qu’elle est très douée, et que si elle m’a aidée moi, elle pourra aider beaucoup d’autres potiches.

 

Tout ça pour te dire quoi en fait, cher( e ) internaute ?

Ah oui, que je suis rentrée chez moi, et que j’ai retrouvé le sommeil. Tous les soirs, désormais, je regagne mon lit sereinement, sans l’angoisse de potentielles insomnies, sans penser à me mettre au Lexomil, cannabis ou autres substances pour m’assommer. Je ne saurai te dire comme Isabelle a fait ça, ni si la science peut prouver quoi que ce soit, mais elle m’a accompagnée jusqu’à mon lit, et le sourire aux lèvres, grâce à elle je m’endormirai ce soir encore, dans l’espoir que le lendemain matin, tandis que Bambi et Pan-Pan tapisseront le sol de ma chambre de pétales de rose, un Prince Charmant me réveillera d’un baiser langoureux et me demandera si j’ai passé une bonne nuit.

Bah quoi, maintenant que j’ai à nouveau le droit de dormir, rien de m’empêche d’avoir celui de rêver aussi, non ? 😉

[youtube width= »600″ height= »365″ video_id= »DzPj8UE9EaM »]

 

Retrouve Isabelle sur sa page facebook, pour consulter ses tarifs, ainsi que les lieux où elle exerce sur Bordeaux et alentours.

 

Inscrivez-vous à un week-end découverte et détente : les 19 octobre et 23 novembre, un collectif de praticiens proposent 2h30 de soins, mise en beauté et bien être combinés. Plus d’infos : http://labonheurededouceur.jimdo.com/