Ob’Art Bordeaux : le salon qui ré-enchante votre quotidien

De l’art de faire du quotidien…une œuvre d’art : tel est le concept du salon Ob’Art , THE référence française des salons liés aux métiers d’art (à Paris depuis de nombreuses années, mais aussi dans 2 charmantes bourgades provinciales dont la notre), qui ouvre ses portes ce vendredi 9 décembre à Bordeaux, pour les clore dimanche 11 au soir. Cela laisse ainsi 3 jours complets aux angoissés de la « liste blanche » à Noël pour remplir leur hôte de cadeaux originaux et créatifs. Forcément, quand la singularité et l’originalité sont mises en avant, ça ne peut que me plaire !

ob2

crédit photo : Ob’Art.com

De l’art, oui, mais de celui qui enchante votre quotidien : déco, bijoux, luminaires ou encore arts de la table…des œuvres à vivre, ou bien tout simplement la création qui vient faire de nous et notre environnement une œuvre en tant que telle ! Pourquoi faire comme tout le monde quand on peut 1) dénicher le singulier et devenir unique tout en 2) valorisant les talents de créateurs passionnés, que l’on ne paie pas 10 centimes de l’heure dans des usines vétustes à l’autre bout du monde ? (oui, je pense de plus en plus à consommer durable….je commence à en avoir marre d’apprendre que je porte les vêtements du Sheitan et que des gens sont exploités pour mon petit confort. Bref, autre débat).

Au H14, vous trouverez 80 exposants français, dont 40% sont issus de la Nouvelle-Aquitaine. Cela va du fabriquant de bijoux style ethnique ou bien adepte du cuivre et de la céramique, à la créatrice de sacs ou objets déco totalement déjantés, épurés ou oniriques, de quoi faire briller les petits yeux plein d’étoiles d’une fashionista en quête de LA pièce que les autres ne lui chiperont pas ou encore du passionné d’artisanat qui aime changer la déco de son appart aussi vite que pour ma part je change de mec.

Et puis mince, tout simplement, c’est beau un être humain qui créé de toute pièce un objet dont le seul but est de nous rendre joli(e ), de nous faire plaisir, de balancer de la couleur dans notre salon, bref de nous rendre heu-reux. C’est beau quelqu’un qui créé, qui a ce talent irrationnel que l’on ne maitrise pas, comme si une fée s’était penchée sur son berceau. J’adore regarder les gens peindre, tourner la terre, assembler des perles, il y a une vraie part de magie de voir naitre un objet ou dessin que nous serions parfaitement incapables de reproduire en conditions similaires. C’est hypnotisant.

 

Le Salon Ob’Art tombe pile poil en cette période de l’année où l’on a envie de, cette fois ci c’est promis, faire des cadeaux vraiment originaux et personnalisés à Noël. Mais on oscille toujours entre ça, et « acheter utile ». Sans compter que beaucoup d’entre nous se réveillent le 23 décembre pour acheter l’ensemble de leurs présents, en mode Bip-Bip ou flash Gordon paniqué n’ayant que 2h pour satisfaire 12 personnes, dans les rayons de magasins bondés où l’on a 99% de chance de ne plus rien trouver (tu te reconnais ? toi aussi tu aimes te lancer ce genre de défis, petit maso ?)

via GIPHY

 

Du 9 au 11 décembre, vous pourrez :

  • Anticiper vos cadeaux, ou tout simplement glaner quelques idées

  • Acheter à la fois utile et agréable, puisqu’un sac, une paire de chaussure, une jolie lampe de chevet ou encore un porte-bijoux en fer forgé, en + d’être jouliii cela n’est en rien un « attrape poussière ».

Les p’tits + : des ateliers et animations permettent de mettre tout au long de la journée la main à la pâte. Au sens propre comme au sens figuré, puisque des sessions « mains dans la terre » sont proposées aux enfants (ateliers pour enfants -tous âges- accompagnés – Tous les jours de 11h à 13h30 et de 15h à 18h – Ateliers gratuits hors coût du billet d’entrée du salon).

Si comme moi t’as pas d’enfant, mais que tu as quand même envie de ne pas rester en mode inactif, tu pourras prendre part à une fresque participative, ou encore te glisser dans un atelier gastronomie. Car oui, la cuisine aussi est un art et nécessite de bouger avec précision mais audace ses pitits doigts boudinés.

Bref, rendez-vous au H14 (t’sais , sur les quais, pas loin du Quai des marques où tu vas acheter ton chocolat Lindt ou tes soutifs de coquinette à prix usine…) de vendredi à dimanche pour shopper du talent (80 paires de mains remplies d’or…c’est pas rien) ou tout simplement te détendre un peu en admirant ce qui relève d’une vraie performance et expo.

C’est ça que j’aime, moi, avec la notion d’artisanat : la création nous rappelle que nous sommes tous des êtres singuliers. Nous avons les mêmes 10 doigts, mais ils ne verront jamais naitre 2 objets identiques. Et cette part de magie dans la création me réconcilie quotidiennement avec l’humanité, qui me désespère parfois dans ces moments où de ses mains elle ne sait que blesser, pointer du doigt, oppresser, mais heureusement est capable de concentrer son énergie sur cet irrésistible besoin que nous avons tous de ré-enchanter le quotidien en lui injectant du « beau », de ci de là…

 

ob

Crédit photo : Ob’Art.com

Infos pratiques :

Du 9 au 11 décembre 2016

Vendredi : 10h– 20h
Samedi : 10h – 19h
Dimanche : 10h- 19h

Hangar 14
Quai des Chartrons
33 000 Bordeaux

Billetterie

Plein tarif : 6.5€
Gratuit : Vendredi 9 décembre 2016 et tous les jours pour les moins de 18 ans

Le lien pour télécharger ton billet, si t’es un peu feignasse.

http://www.salon-obart.com/bordeaux/le-salon