Le courrier des (Hannibal) Lecteurs !

Oui, je sais: quel beau jeu de mots!

A défaut d’être en verge, je suis particulièrement en verve aujourd’hui!

Je te propose, cher(e) internaute, de partager avec moi l’un des devoirs essentiels à toute blogueuse qui se respecte: celui de répondre au courrier de ses fans…

Et si tu savais Ô combien Papotiche en a (de fans, hein), et Ô combien elle les aime, elle les bichonne, elle les chouchoute (surtout si, je te le rappelle, le fan est grand, brun, cultivé, riche et particulièrement docile).

 

TOI!

Oui, TOI là, au hasard, qui surfe sur le net au lieu de finir ce rapport que ton chef te réclame depuis hier, et qui fait semblant de travailler: prète moi ta petite main pleine de doigts innocents s’il te plait, et plonge là dans le « sakapotiche », à savoir le lourd et imposant sac de courrier que m’apporte tous les matins mon facteur.

ça y’est, tu as choisi un courrier au hasard?

Ouvrons-le ensemble…

©papotiche

Chère Papotiche !

Tout d’abord, je voulais te dire que même si je ne connais pas ton visage, je suis persuadée que tu es très belle, et que tes jambes sont aussi loooongues que ta poitrine est à la fois imposante et rebondie.  (NDLR: voilà quelqu’un qui a un formidable 6ème sens!!!!)

Je travaille actuellement dans une boite de consulting sur Paris, spécialisée dans les conseils en événementiels ciblés « écologie ». (NDLR: non mais quelle idée??? Viens à Bordeaux, il fait vachement plus chaud chez nous!)

Demain, j’ai rendez-vous avec mon patron pour la signature de mon 9ème CDD à temps partiel en tant qu’assistante/secrétaire (on sait pas bien…) de Création Web+Communication interne et externe+relations presse+Information et Editions+Veille+PAO+Logistique+Community Management+négociatrice Commerciale+préposée au café et aux photocopies (enfin chargée de tout faire mais surtout de faire à la place de celui qui ne fait rien, mise à part signer de son nom les documents que je pose sur son bureau -accompagnés « d’un café avec 2 sucres mon petit vous serez gentille »- après une nuit de travail sans sommeil et sans mec car j’ai pas le temps de me rendre à des « rdv meetic »), et j’aimerais vivement négocier une augmentation de salaire de 50 euros (en sachant que mon salaire de départ est de: Le Smic moins les tickets resto, je trouve qu’une augmentation de 50 euros peut s’argumenter par le fait que contrairement à la personne que « j’assiste », je suis titulaire d’un Bac+8 dans le domaine des fonctions que j’exerce à sa place).

Bref, ma question est: toi qui est « Docteur ès Escarpins », mon choix de chaussure te semble-t’il approprié à ce rendez-vous? Voir photo ci-dessous…

©papotiche

Voici quelques infos pour t’aider à m’aider: j’ai 31 ans, je suis blonde, je mesure 1m71, je chausse du 37, mes patrons sont des hommes (NDLR: pléonasme ma chérie), ils doivent à priori avoir un problème de vue ou un strabisme particulier puisque leur regard n’arrive jamais à se porter plus haut que la hauteur de mes seins et j’ai deux chats.

Merci d’avance pour tes précieux conseils,

Bien à toi,

Marina B.

 

 

Chère Marina,

Sache tout d’abord je te trouve bien impétueuse et particulièrement ingrate de te plaindre ainsi: as-tu pensé à toutes les papotiches au chômage qui n’ont pas comme toi la chance de faire le boulot d’un autre? Hein? Non mais! Estime-toi déjà heureuse d’avoir trouvé un CDD! A temps partiel en + me dis-tu? Mais petite veinaaaaarde: ça te laisse le temps d’aller dépenser ta groooosse paie dans les magasins de fringues et de régulièrement te faire refaire les racines, jeune fille en fleurs que tu es! Enfin, jeune, c’est vite dit… N’oublie pas ton horloge biologique Marina: 31 ans, ça commence à tourner hein, bientôt tu ne seras plus qu’une potiche périmée sur le marché du célibat… D’ailleurs comment se fait-il que tu sois encore célibataire? Trop caractérielle peut-être? C’est sûrement pour cela que ton gentil patron hésite à te proposer un CDI, essais de faire un effort et un travail sur toi même, le problème vient très certainement de TOI!

Mais noooooon, chouine pas Marina, je plaisante!

Alors, pour répondre à ta principale question, je te propose en EXCLUSIVITE d’appliquer le « théorème de la relativité des talons hauts » afin de voir ce que pensera ton patron au moment où tu rentreras dans son bureau parée de ces « superbes » chaussures (hem hem, t’y vas fort quand même là, à ce niveau là ce ne sont plus des chaussures, ce sont des échasses de berger pyrénéen!!!!)

©papotiche.fr

« La théorie de la relativité des talons hauts »

Bon et bien voilà, tu as ta réponse: POTICHE!

Tu vois, c’est tout simple Marina. Comme le dit si bien le proverbe:

« Trop d’monde au balcon et talons trop hauts: perte de tout crédit du patron! »

 

(Non, ne me remercie pas, c’est inutile. Ou alors, à la rigueur, si vraiment tu tiens à me remercier, envoie moi tes chaussures, finalement elles me plaisent bien…et puis moi j’ai déjà un CDI…)

Bien à toi,

Ta dévouée Papotiche

©Papotiche.fr