« Café noir »

 

image

Café Noir

 

Qu’y a t’il de plus doux que l’odeur du café,

Préparé à sept heures par un homme qui vous aime ?

Le premier qu’on partage comme l’onguent d’un baptême

et qui donne à la nuit un goût d’éternité.

 

Qu’y a t’il de plus fade que l’odeur du café,

Préparé à sept heures comme celui de la veille ?

Le énième que l’on boit pour sortir du sommeil

Quand on ne rougit plus de s’être possédés.

 

Qu’y a-t-il de plus âcre que l’odeur du café,

Préparé à sept heures par un homme qui vous quitte ?

Le dernier, qui lui donne le courage de vous dire

Ce qu’il croit qu’on ignore. Que l’on a deviné.

 

Papotiche